Partenariats : je vous dis tout !

Partenariats backstages

Il y a eu une période où je pensais que les partenariats feraient ma réussite : je n’ai pas les moyens d’acheter des tonnes d’articles ou de produits par semaine, alors si je n’ai rien à présenter, comment vais-je faire ? Et je me suis finalement rendue compte que la réduction et la sélection plus rigoureuse de mes partenaires rendaient mon blog plus authentique, plus “moi”, et que finalement, il n’y a pas de honte à ne pas apprécier des produits que l’on reçoit gratuitement. Que ce soit à titre personnel, ou simplement des explications et conseils plus généraux, je vous dis tout sur ma vision et ma gestion des partenariats dans cet article !

Gérer un partenariat

Quand je parle de gestion de partenariats, c’est strictement subjectif et relatif à ma gestion du blog, c’est-à-dire que je ne suis pas rémunérée pour la production et le partage de mes contenus. Autant vous dire, que la gestion n’est pas complexe, il s’agit simplement d’avoir bonne conscience.

  • Respecter sa ligne éditoriale : aujourd’hui, certains influenceurs et plus particulièrement les candidats de télé-réalité, seraient prêts à vous vendre des pneus ou des assurances tout simplement pour avoir plus de contrats et gagner davantage d’argent. Forcément, ça ne les impacte pas trop car quand on frôle les millions d’abonnés, il y a peu de pertes. Pour ma part, j’ai commencé ce blog en cherchant des partenariats pensant que ça pourrait le nourrir et le rendre davantage visible. Par chance, j’ai notamment toujours respecter mon univers, mais malheureusement ce n’est pas toujours le cas de tout le monde, lorsque l’on est à la conquête, coûte que coûte de partenariats, à l’affût des produits gratuits. Aujourd’hui, je limite de plus en plus mes partenariats aux marques qui me tiennent vraiment à coeur pour les partager avec vous et vous faire découvrir mes coups de coeur.
  • Établir les conditions : bien évidemment, certains partenariats sont à base de copier/coller et de photos de produits encore dans l’emballage. Mais ça, ça ne nous concerne pas, n’est-ce pas ? Ici, chaque partenariat est établi autour d’un accord sur la date limite de publication (selon la période souhaitée de la marque et mes disponibilités) et le type de publication (sur les réseaux sociaux ou sur le blog). Je n’ai pas encore eu à faire à des demandes de publications imposées, j’ai donc toujours respecter ma plume et mon intégrité vis à vis des contenus que je vous présente. Logiquement, une marque professionnelle ne vous fera pas ce type de demande et vous laissera la liberté d’écrire, bien entendu tant que vous restez respectueux.

Comment parler d’un produit, pour lequel je me suis engagée, alors que je n’ai pas aimé ?

  • Retourner le produit à la marque : nous avons toujours la possibilité de retourner le produit à la marque et de refuser de communiquer à ce sujet, pour éviter tout désaccord. Le contrat est donc annulé et le partenariat n’aura plus lieu d’être.
  • En parler sans mentir : c’est évidemment possible. Mais il ne faut pas dénigrer ou insulter la marque si le produit ne convient pas. Il est possible de présenter un aspect général de l’article, ses fonctions et son utilité, et terminer un avis plus subjectif justifiant de l’insatisfaction vis-à-vis d’une incompatibilité avec des critères de sélection et/ou caractéristiques personnels (type de peau, les goûts et les couleurs…). Le principe est de rester objectif en pensant aux personnes que ça pourrait intéresser ! Si le produit ne convient qu’en partie seulement, il faut mettre en avant les bons côtés et parler des points négatifs en justifiant son avis.

Comment je choisis mes partenariats ?

À mes débuts sur ce blog, il y a un an, j’étais à la conquête de nombreux partenariats auprès de marques que je voulais absolument découvrir ! Je prenais le temps de les contacter et de travailler. J’y arrivais si bien que les articles s’accumulaient et que mon blog ne parlait plus que des produits que je recevais et que je testais. Bien que je n’ai pas eu de mésaventures avec ces marques, j’ai commencé à prendre conscience que je devais davantage cibler la communication de mon blog et donc ne produire des contenus en collaboration que de temps en temps. En toute franchise, parler d’un produit pour en parler, ça ne m’intéresse pas. J’ai besoin d’un contexte, d’expliquer pourquoi et comment je l’utilise, pourquoi me suis-je tournée vers cette marque et quel problème cela a résolu.

Concrètement, je choisis désormais des partenariats qui m’aident, et aideront parallèlement ce blog, à évoluer pour mieux consommer : plus sain, plus naturel et moins cher ! Je m’oriente vers des marques qui proposent des solutions pour améliorer le quotidien et avec lesquelles je peux vous apporter de véritables conseils et astuces. Je sélectionne ainsi en priorité les marques qui proposent des produits naturels, pas chers et de qualité, car mon objectif est de prouver que vivre bien et mieux n’est pas forcément plus coûteux.

Je vous avoue que ce n’est pas facile, que les partenariats se font de plus en plus rares ici mais je tiens à préserver mon authenticité. En conclusion, le nombre de partenariats ne fait pas la qualité du blog, l’essentiel c’est d’avoir cette envie de partager ce qui peut être utile à vos lecteurs.

Vous allez sûrement me dire que cet article ne vous apportera rien, mais la seule chose que je vous demanderai de retenir, c’est que In My Cocoon’ut sélectionne ses partenariats pour préserver son authenticité, sa marque de fabrique et a l’objectif d’évoluer à vos côtés pour faire de chaque journée de nouvelles découvertes à partager.

Et vous, comment choisissez-vous vos partenariats ?

Bisous, bisous,

2 Commentaires

  1. 25 juillet 2018 / 14 h 14 min

    Je suis très chiante niveau partenariat ^^ Si je peux recevoir des produits, c’est surtout grâce à Octoly, mais quand on me propose, je n’accepte presque jamais. Je fais hyper attention au site, à la marque, si on me propose des produits que je ne mettrais jamais, je refuse et maintenant, je ne sais pas pour toi, mais ça devient lourd ! Certaines marques te proposent un truc, tu accepte et après plus de nouvelles… Du coup, je suis encore plus réticente.

    • 25 juillet 2018 / 21 h 13 min

      C’est vrai que ça m’est déjà arrivé de ne plus avoir de nouvelles. Pour ma part je ne le prends pas mal, ça peut arriver 🙂 De mon côté, je ne croule pas sous ce type de demandes et d’ailleurs heureusement ! Gros bisous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.