Mes objectifs mensuels : bilan de mi-année

Bilan mi année objectifs

On se retrouve dans cet article pour un bilan de mi-année de mes objectifs. Certes, j’ai commencé en février, mais on va dire que janvier ne compte pas (après les fêtes, on met du temps à s’en remettre, non ?). Plutôt que de reprendre mois par mois chaque objectif, je trouvais qu’il était plus pertinent de les classés selon leur avancement. Bien-sûr, l’article se présente plutôt long, donc n’hésitez pas à vous préparer de quoi grignoter ou vous abreuver !

Objectifs validés

Revoir mon feed Instagram : objectif pleinement validé ! En effet, plutôt que de me soucier d’avoir un feed harmonieux, présentant deux voire trois tons de couleurs repris sur chaque photo, j’ai préféré totalement décroché. Pourquoi ? Tout simplement parce que pour moi Instagram, c’est partagé l’instant présent, c’est encore spontané et je crois encore en cette spontanéité. Alors j’ai changé ma façon de voir Instagram : désormais, ce n’est plus une vitrine publicitaire harmonieuse et parfaite. Aujourd’hui, je vous partage mes photos, mes coups de coeur, mes balades, et chaque instant est différent, alors pourquoi vouloir les rendre tous identiques ?

Continuer ma “detox shopping” : quatre mois d’objectifs 0 shopping qui ont eu sur moi un effet plus que positif. Certes, c’est très économique, mais ça permet surtout d’ouvrir les yeux sur notre façon de consommer. Je n’ai plus du tout la même notion d’achat et de shopping, je suis plus exigeante et j’apprécie mes achats plus longtemps.

Article lié : Objectif no shopping : le bilan

Finir mon année scolaire : objectif plutôt facile à valider maintenant que j’en parle après coup. Je vous avoue que la fin des cours m’a fait un bien fou et qu’aujourd’hui les révisions, les projets, les exposés… tout cela est derrière moi et j’espère bien valider mon année pour que cela le reste définitivement. Je ne sais pas vous, mais moi, sans compter l’absence de mes amies, j’avais vraiment hâte d’en finir. Il est vrai que je suis parfois submergée par la nostalgie, pensant que je n’ai pas assez savourer mes belles rencontres et ces beaux moments partagés (qui ne riment pas toujours avec rigueur à l’école, mais il faut avouer que ce sont les meilleurs, non ?).

Faire mon ménage de printemps : passer au crible tout l’appartement, c’est fait ! Même si malheureusement, la poussière et la saleté revient bien plus vite que j’ai réussi à l’exterminer, je pense que ça fait un bien fou de prendre ce “petit” nouveau départ à la maison. On fait de la place chez soi, et dans sa tête !

Objectifs en cours

Prendre du temps pour moi / Prendre soin de moi : je pense avoir du mal avec ce concept encore. Je suis de nature anxieuse et je ne peux pas rester en place, j’ai constamment besoin d’un nouveau projet, de nouvelles activités, même si je n’ai pas terminé ce que j’ai en cours. Autant vous dire, que prendre soin de moi est tout sauf une habitude chez moi. À partir du moment où je suis à la maison, je ne sais pas me reposer ou profiter des instants cocooning avec des soins ou des petites douceurs. J’ai rapidement l’impression de perdre un temps fou que je pourrais dépenser à conquérir le monde plutôt que d’attendre que mon masque pose… Mais j’y travaille et je commence à chercher, et surtout trouver ces petites minutes quotidiennes qui peuvent également m’aider à réduire mon anxiété.

Commencer mon mémoire / Avancer mon mémoire : j’avance, j’avance, mais à petits pas je vous avoue. Je crois que la rédaction du mémoire est vraiment la partie de l’unité professionnelle de mon diplôme que je déteste le plus. Le plus difficile est derrière moi, j’ai toute la structure et ma problématique qui sont prêtes. Il ne me reste plus qu’à trouver la motivation dans la rédaction.

M’atteler à la cuisine : c’est avec l’aide de ma belle-mère que j’ai pu passer ce cap. Avec ses recettes et sa patience, je commence vraiment à réussir mes plats (et pourtant le couscous, c’était pas gagné d’avance). Avec encore quelques ratés à mon actif, je préfère tout de même me concentrer sur les réussites, et je pense que Monsieur est content lui aussi ! D’autant plus que lui comme moi, nous supportons de moins en moins tout ce qui est déjà préparé par un tiers car il est difficile de trouver des compositions acceptables, mais je ne vous apprends rien.

Trouver un bon équilibre de travail / Rééquilibrer mon temps de travail : je pense que c’est un des points que j’ai bien avancé parmi ces objectifs non achevés. Même si j’ai encore du travail à faire là-dessus, je respecte de mieux en mieux les horaires où je suis censée travailler et les horaires où je suis censée me reposer. J’avoue que la principale difficulté que je rencontre est que je ne supporte pas l’ennui et ne rien faire !

Profiter de ma famille : je compte retirer cet objectif de la liste ! Pourquoi ? Tout simplement parce que le partage de moments en famille n’a pas de limite dans le temps. Peu importe la période de notre vie, profiter de ces instants précieux doit être systématique !

Retrouver une alimentation saine et variée : petit à petit, mon alimentation s’équilibre dans la même lignée que je commence à cuisiner de plus en plus. Comme je vous l’ai dis, en regardant de plus près la composition des plats déjà préparés, où même des salades toutes prêtes, j’ai pris peur… Du coup, pour y remédier sans avoir à me priver, c’était à moi de mettre la main à la patte pour manger ce que j’aime, mais en mieux ! Et forcément quand c’est fait maison, c’est aussi meilleur pour notre alimentation, et notre santé.

Article lié : 10 astuces pour rééquilibrer votre alimentation

Trier les souvenirs à la maison : quelle lourde tâche que de trier les souvenirs n’est-ce pas ? Que doit-on garder ? Que doit-on jeter ? Ce sont toujours des décisions difficiles à prendre. Pour combler mon côté trop émotif qui ne veut rien jeter, je pense que je vais organiser un rangement plus pratique pour trier et préserver tous ces souvenirs qui me tiennent tant à coeur.

Améliorer mon comportement : encore une fois, je me suis un peu lancée dans la quête d’un objectif probablement long et sans résultat définitif. Je ne pars pas défaitiste, bien au contraire, je suis plus motivée que jamais à transformer ma vie en la comblant de positif et en évitant au maximum toutes les ondes négatives que l’on accumule de notre environnement et que l’on s’inflige.

Animer davantage ma page Facebook : jusqu’à maintenant, je n’y publiais que mes articles pour en faire la promotion auprès de mes quelques abonnés sur ma page. Facebook a, je pense, un potentiel énorme qui peut être très rentable (en termes de visibilité en ce qui me concerne) si on le manipule de façon intelligente et réfléchie. Par faute de temps, je tâtonne encore sur le sujet mais je n’ai pas eu l’occasion de l’approfondir. Je stocke énormément d’épingles sur Pinterest pour accumuler les ressources et inspirations, et en bâtir une stratégie ! Si vous aussi vous êtes intéressées par mes ressources, n’hésitez pas à me rejoindre juste ici ou sur le tableau collaboratif Pin & Share #Girls.

Article lié : Pourquoi Pinterest est indispensable ?

Objectifs non atteints

Reprendre le sport / Accentuer mon activité sportive : de ce côté, je n’ai rien commencé, rien entrepris. Autrement dit, c’est le néant. Je n’ai pas trouvé la force de me motiver ni le temps à combler. Disons que tant que je ne m’ennuie pas, je ne pratiquerai pas d’activité sportive. Je sais que ce n’est pas la bonne attitude à adopter et que je vais devoir forcément me forcer un peu pour y remédier.

Vider mon téléphone : je pense que la surcharge de travail à ce niveau me démotive totalement à me lancer dans un vrai tri, et notamment de mes photos, sur mon téléphone. Et le pire dans tout ça, c’est que le travail s’y accumule de jour en jour… Je pense que l’espace saturé me forcera à enfin passer au tri !

Arrêter de snoozer mon réveil : pour rappel, snoozer son réveil défini l’action de l’éteindre et de se rendormir après. Je pense qu’on est plus que nombreux(ses) dans ce cas. Comme à mon habitude, pour trouver des solutions, j’ai un peu surfé sur Pinterest pour piocher parmi les astuces des un(e)s et des autres. Mettre un chant d’oiseaux pour se réveiller m’endormait davantage, poser le téléphone à l’autre bout de la pièce pour m’obliger à me lever ne m’empêchait pas d’aller me recoucher, trouver des solutions plus inspirantes telles que me rappeler mes motivations du jour ne m’aidait pas non plus (car j’arrivais à me convaincre qu’en me levant à 10h, je pouvais aussi réaliser mes objectifs)… Des solutions je peux vous en citer encore plusieurs, mais aucune, jusqu’à aujourd’hui ne m’a aidé à éradiquer cette problématique de snooze !

Faire ma newsletter : j’ai commencé par changer de plateforme en délaissant Mailchimp pour Mailerlite (qui est nettement plus ergonomique ET en français !). J’ai préparé plusieurs newsletter avant de me créer une petite liste et la nouvelle réglementation du RGPD est arrivée pour bousculer mes plans ! Même si je suis plus que satisfaite de cette nouvelle norme et des obligations qu’elle impose, je vous avoue que la compréhension de mon côté a été longue et fastidieuse en recherches. Je suis donc parvenue à comprendre comment mettre ce blog aux normes. Il l’est (enfin je l’espère !), mais il ne me reste plus qu’à reprendre les différents points concernant ma newsletter. Je ne vois pas cet objectif comme une priorité, donc je me laisse volontairement encore un peu de temps pour la mettre en place !

Refaire ma garde robe : après une période sans shopping, me revoilà avec une toute nouvelle vision de la garde robe parfaite : épurée, simple et efficace ! Je suis donc ressortie de cette expérience beaucoup plus sélective qu’auparavant, ce qui rend la tâche plus difficile pour la refonte d’une garde robe. En conséquence, sans compter deux trois bricoles, ce projet là n’a pas avancé !

Faire des brocantes : malgré mon impatience de chiner et de faire également le vide à la maison en faisant un vide-grenier, avec l’emploi du temps chargé de Monsieur, il a été difficile pour nous en ce mois de juin de nous organiser ce type d’activité. Se lever à 4h/5h un dimanche, il faut le vouloir !

Construire un enclos pour les lapins : encore une tâche à la charge de Monsieur… qu’on ne félicite pas, n’est-ce pas ? Ahah ! Mais pas de panique, il déborde d’idées pour pouvoir faire un petit cocon à nos petits compagnons !

Et voilà, cet article touche (enfin) à sa fin. Je pense n’en avoir oublié aucun (dans le cas contraire, je compte sur vous pour me prévenir) ! Je vous avoue que ces types d’articles sont pour moi une véritable occasion de mettre à plat mes projets, mais aussi de les partager avec vous, de partager également les vôtres grâce à votre participation sur Instagram (grâce aux templates à partager) !

En conclusion, je pense que se surcharger de tâches et d’objectifs peut être vraiment démotivant. À force de défaites, les victoires sont de plus en plus rares et on commence à perdre confiance en soi. Il faut apprendre à faire la part des choses : ce qui est réalisable assez rapidement et ce qui ne l’est pas. N’oubliez jamais d’être réaliste envers vous-même comme vous pouvez l’être pour quelqu’un d’autre. On est bien souvent plus dur envers soi-même qu’envers les autres. Pour réussir et surtout continuer à persévérer, il faut avant tout s’armer de patience et accepter les échecs qui sont parfois inéluctables. Enfin, gardez en tête qu’un échec n’en est pas un, c’est une leçon pour vous pour ne plus reproduire les mêmes erreurs !

Les objectifs du mois seront de retour le mois prochain donc !

Et vous, quels sont vos projets/objectifs actuels ?

2 Commentaires

  1. 1 juillet 2018 / 16 h 40 min

    Mes objectifs ? Je dirais… Écrire plein d’articles !! Ahah j’aime trop écrire. Sinon… Réorganiser ma vie de A à Z.

    Bisous

    • 1 juillet 2018 / 18 h 07 min

      Gros projet que de réorganiser ta vie ahah ! Mais en revanche, je te souhaite de t’éclater à écrire encore et encore ! Gros bisous 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.