Facebook Jobs : pour ou contre ?

Facebook Jobs

Aujourd’hui, le réseau professionnel mondial le plus fréquenté pour agrandir son réseau dans le monde du travail est bel est bien LinkedIn. Mais pour combien de temps encore ? En effet, Facebook s’en prend à la dimension professionnel en proposant à son tour, une interface permettant aux entreprises de chercher le candidat idéal pour un poste et évidemment, inversement.

Aperçu de l’interface

Le lancement réussi aux États-Unis annonce donc la géo-extension dans 40 pays à travers le monde de la nouvelle fonctionnalité que souhaite proposer Facebook : Jobs. Un concept plutôt déjà vu, avec un bouton “postuler” pour répondre aux offres des entreprises. Rien de bien nouveau à part ce mix vie privée/vie professionnelle, plus ou moins apprécié.

L’intérêt pour Facebook ? Monétiser encore et encore sa plateforme et augmenter sa rentabilité en vendant des annonces de recrutement.

L’intérêt pour une entreprise ? S’adresser à un public très large d’utilisateurs, puisque Facebook compte environ 2 milliards d’usagers à ce jour.

L’intérêt pour le candidat ? À définir selon les besoins et les préférences. C’est là que je veux en venir. Nous sommes déjà soumis à ce réflexe qu’ont tous les recruteurs de scruter notre profil Facebook, globalement nous n’y échappons pas, qui que nous soyons et peu importe le poste que l’on convoite. Même si certains n’ont encore pas compris qu’internet a une mémoire infinie et éternelle et continuent de publier des contenus qui peuvent leur être nuisibles, Facebook est probablement LE réseau social incontournable pour les recruteurs qui souhaitent en savoir plus sur nous. Malgré que cette technique soit incorrecte (et forcément, impossible à prouver), Facebook n’a pas froid aux yeux en liant vie privée et professionnelle avec ce nouveau module. Et le géant a bien raison, ça marche et ça fait ses preuves !

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Seriez-vous prêts à partager tous vos contenus sur Facebook (donc certains qui vous échappent probablement) avec vos potentiels recruteurs ? Seriez-vous prêts à partager avec eux, ce que vous partagez avec vos ami(e)s, votre famille ?

Honnêtement, et c’est un avis totalement personnel et subjectif : je n’y vois aucun inconvénient. Pourquoi ? Tout simplement parce que Facebook est depuis toujours utilisé dans le processus de recrutement. Cela fait des années que l’on sait pertinemment qu’il ne faut absolument pas dévoiler tout et n’importe quoi sur internet, et sur n’importe quel réseau social en général.

Facebook n’est pas le seul à prendre d’assaut le marché de l’emploi. En effet, Google lance également son application Hire, qui lui, propose une toute autre offre puisqu’il référencera toutes les offres disponibles sur tous les autres sites et réseaux d’offres d’emploi. Incroyable, non ?

Pour ma part, je serais toujours impressionnée de la réactivité de ces géants du net, les GAFA (Google, Amazon, Facebook, Apple). Pas vous ?

Bisous, bisous,

Partager:

6 Commentaires

  1. 10 mars 2018 / 8 h 50 min

    Je ne savais pas du tout que Facebook avait créé cette nouvelle fonctionnalité, mais comme tu dis la plupart des recruteurs vont de toute manière vérifier les profils Facebook alors leur mâcher le travail, finalement, ça revient un peu au même…
    Bonne journée !

    • 10 mars 2018 / 18 h 19 min

      Je suis d’accord avec toi, au final, les employeurs regardent toujours nos facebook !
      Belle journée à toi aussi ! 🙂

  2. 10 mars 2018 / 19 h 15 min

    Coucou ma belle !
    Je ne suis pas surprise qu’il se lance également dans ce type de proposition !
    On cherche tous nos jobs sur internet et sur plusieurs plateformes alors pourquoi pas Facebook !
    Après effectivement il faut faire attention à ce que l’on publie sur son compte mais ça c’était valable avant aussi étant donné que les recruteurs regardent déjà nos profils comme tu le dis 🙂
    Bisous <3

    • 10 mars 2018 / 21 h 33 min

      C’est clair il n’y a rien d’étonnant ! Mais bon, les plateformes professionnelles vont commencé à être nombreuses va falloir se démarquer 🙂 Bisous, bisous !

  3. 12 mars 2018 / 10 h 21 min

    Je ne savais pas que Facebook proposait cela ! Je ne suis pas sûr que ça soit une bonne chose pour nous. On est déjà tellement espionné sur Facebook, je pense qu’il faut vraiment faire attention à ce qu’on poste là-dessus !

    Des bisous !

    • 12 mars 2018 / 21 h 35 min

      Je crois bien que pour l’instant c’est surtout ciblé sur les US. Mais bon, je pense que c’est surtout à nous d’être vigilants sur ce que l’on publie sur les réseaux car au final, on sera toujours “espionné” 🙂 Gros bisous, Pauline 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *