Comment obtenir des partenariats ?

Il y a quelques semaines, je vous parlais de la gestion des partenariats sur ce blog. Vous savez que, jusqu’à maintenant, les contenus proposés ici ne sont pas rémunérés, c’est pour l’instant mon choix de gestion pour le blog. Suite à cet article, vous avez été nombreuses à me demander comment pouvait-on obtenir des partenariats. J’essaye donc de répondre de façon plus détaillée dans cet article !

Article lié : Partenariats : je vous dis tout !

Obtenir des partenariats

Partenariats, collaborations, affiliations… Que choisir ?

Je ne sais pas vous, mais moi, je ne vois pas la différence entre partenariats et collaborations. C’est, selon moi, un contrat avec une marque pour parler de ses produits. Je ne suis pas une experte en la matière, mais sur ce blog je dissocie deux types de contenus (dont un qui n’a encore jamais existé, vous comprendrez pourquoi) :

  • Les contenus sponsorisés : dès lors qu’un contenu est sponsorisé, et que vous parlez d’une marque en échange d’une gratification et/ou de produits, vous êtes obligé(e) de le spécifier selon la réglementation de la publicité. Tout manque de transparence est puni par la loi, considéré comme de la “publicité cachée”. Je ne vous apprends sûrement rien. Les contenus sponsorisés sont principalement rémunérés. Cela ne signifie pas que vous perdez en liberté d’expression et/ou de rédaction, mais on vous verse une rémunération en échange d’un article, ou d’une publication de votre part, car la marque a estimé que votre univers s’y prêtait bien. En résumé, votre support continue de vivre et se développe notamment grâce à vos sponsors, ces marques qui “achètent” votre visibilité pour augmenter la leur.

Source à lire : par Les Echos “Marketing d’influence : transparence obligatoire

  • Les revues de produits : pour ma part, c’est la seule pratique de partenariats que j’autorise sur ce blog. Je reçois des produits à titre gratuit pour en parler (ou pas !), mais ne perçois aucune rémunération liée à mon travail. Pour le moment, je suis bien plus à l’aise avec cette méthode. Dans ce cas-là aussi, il est indispensable de mentionner que le(s) produit(s) a/ont été reçu(s) gratuitement, pour privilégier la transparence.

Enfin, il existe également l’affiliation. L’affiliation, c’est très simple. Vous êtes bien souvent sous contrat, ou en contact avec une marque, qui vous reverse un pourcentage des ventes réalisées grâce à vous. Comment ça fonctionne ? Le site marchand avec lequel vous travaillez vous fournira les liens nécessaires à partager sur votre site/blog, ce sont des “liens trackés” qui permettront d’analyser la source de la venue des acheteurs sur le lien marchand : on sait donc qu’ils sont venus grâce à vous, vous touchez votre petite commission.

Obtenir des partenariats pour son blog

Obtenir un partenariat

C’est une question qui revient souvent, mais pour laquelle il est de plus en plus facile d’y répondre. Pourquoi ? Parce qu’aujourd’hui les agences de communication se battent pour devenir les intermédiaires entre les marques et les influenceurs. Pour obtenir des partenariats, il y a plusieurs options :

  • Les plateformes : Influence 4 Brands, Hivency, Yoo et Octoly sont probablement les plateformes les plus connues en termes de collaborations. Je ne connais que les trois premières car j’ai eu l’occasion de les tester et je peux donc vous faire un retour. Concernant Octoly, n’ayant pas atteint les 5K d’abonnés sur Instagram, je n’y ai donc pas accès (je n’en suis pas si malheureuse que ça… ahah !). Le point commun entre toutes ces plateformes est que vous pouvez choisir le média sur lequel vous êtes le plus à l’aise pour promouvoir des campagnes (réseaux sociaux, stories, YouTube, blog…).
    • Influences 4 brands : l’avantage de cette plateforme de mon point de vue, c’est le choix de la rémunération possible. Bon, le principe est simple, vous postulez à des campagnes proposées par les marques à la recherche d’influenceurs pour parler d’eux, et ensuite vous avez un retour positif ou négatif quant à votre candidature. Parfois vous recevez un produit, parfois non, tout dépend du type de campagne proposée. La rémunération se fait soit sous forme d’argent, soit sous forme de points qui, cumulés, vous permettront d’obtenir des bons d’achat chez certains sites marchands.
    • Hivency : cette plateforme fonctionne avec des crédits qui vous permettront “d’acheter” les produits proposés. Vous gagnez des crédits à chaque campagne validée et bien sûr, au début, vous ne partez pas sans rien car la plateforme vous en offre quelques uns pour commencer. Il n’y a pas de rémunérations autres que la gratuité des produits reçus. Selon la réactivité des marques, le délai de réponse est plus ou moins long.
    • Yoo : celle-ci se présente plus simplement avec des propositions de campagnes pour lesquelles il s’agit simplement de postuler et d’attendre que votre candidature soit acceptée ou non. Les délais sont relativement longs si je m’en tiens à mon expérience.

 

  • Les “candidatures spontanées” : quand une marque vous plaît spontanément, vous pouvez vous permettre de la contacter et de lui proposer vos services. Je vous invite vivement à établir votre premier contact par mail, c’est aussi plus facile pour les timides comme moi 🙂 Vous devrez mettre en avant ce que votre support (réseaux sociaux, blog, chaine YouTube, etc.) peut apporter à la marque, en termes de visibilité mais aussi de notoriété, et surtout le lien entre les produits et les intérêts de votre communauté.

 

  • Les agences : il existe aujourd’hui des agences qui font le lien entre les influenceurs et les marques. Une agence représente soit une marque, soit un ou plusieurs influenceurs. L’objectif est de créer un réseau pour faciliter les échanges et aider, dans un sens ou dans l’autre, à la gestion des campagnes d’influence. Elles ont quasiment le même rôle que les plateformes, même si les démarches et le fonctionnement ne sont pas exactement les mêmes.

 

  • Vous êtes directement contacté(e) : dans ce cas, la marque sait logiquement que votre profil correspond aux cibles de ses produits. Vous n’avez qu’à juger par vous-même si les produits ou services proposés conviennent à votre communauté, à votre ligne éditoriale. Et parfois, ce n’est pas toujours facile ! 🙂

Je pense avoir fait le tour en général, mais je ne suis pas à l’abri des oublis, tout simplement parce que je ne connais aucune autre pratique. J’espère avoir répondu à vos interrogations et que vous pourrez trouver les partenariats qui vous correspondent !

Comment gérez-vous partenariats ?

POUR ENREGISTRER CET ARTICLE SUR PINTEREST
C’EST PAR ICI

Comment obtenir des partenariats

2 Commentaires

  1. 3 octobre 2018 / 8 h 54 min

    Coucou Pauline, depuis la création de mon blog (3ans ) mes coĺlaborations se comptent sur les doigts d’une main. Bien souvent ce sont les marques qui sont venues à moi. Ton article est intéressant. Bisous des îles

    • 3 octobre 2018 / 21 h 44 min

      Après c’est un choix et en fonction de ta ligne éditoriale ce n’est pas facile de trouver ceux qui nous correspondent ! Merci de ton petit témoignage et ton passage ! Gros bisous 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.