6 habitudes pour être plus serein

Habitudes etre plus serein

Tout va très vite dans notre société, la technologie, l’information, la mode… Dans tous les secteurs, tous les domaines, on est vite dépassé mais on n’accepte pas de l’être ! La polyvalence est poussée à l’extrême, on a besoin de savoir tout faire, dans tout et partout. On s’accable donc de tâches, missions, projets, de peur d’être rapidement dépassé. On s’éparpille, on échoue, on perd confiance en soi et le stress est désormais un quotidien. Ça fait peur à lire, mais c’est pourtant ce qu’il arrive à bon nombre d’entre nous. Pour réussir, il faut d’abord s’armer de patience et savoir garder son calme car le stress ou l’anxiété n’éloignent pas les épreuves, au contraire, cela vous en rajoute. Vous êtes de plus en plus à me dire que mes textes sur Instagram vous inspirent (d’ailleurs, merci énormément !), et vous me demandez comment je peux avoir cette façon de pensée. Dans cet article, je vous donne mes six habitudes quotidiennes pour réussir à affronter le stress.

Vivre au jour le jour

Planifier, c’est normal et recommandé. Tout ce que vous entreprenez, vous le planifiez au maximum et c’est très bien d’ailleurs. Mais il faut savoir lâcher prise et profiter de l’instant présent dans les moments qui s’y prêtent. Si vous êtes en vacances, ne travaillez pas ! Normalement, en planifiant vos tâches, vous avez prévu vos vacances, donc vous avez également prévu de ne pas travailler pendant ces jours-là, tâchez de vous y tenir. Et si vous avez pris du retard, il faut l’accepter et vous reviendrez dessus en rentrant. Acceptez que la vie n’est pas toujours faite de projets lointains, la vie c’est aussi le moment présent. 

Accepter les imprévus

Vous aviez un cahier des charges bien précis, malheureusement les deadlines ne sont pas respectées : employés malades, météo défavorable, tâches administratives plus longues que prévues, matériel en panne, etc. Tout est possible et il y a malheureusement des choses que l’on ne peut prévoir, malgré que l’on ait fait une liste des éventuels obstacles. Vous n’êtes pas devin, et des coquilles sont toujours susceptibles d’arriver. L’essentiel, c’est de savoir que cela peut arriver, et de préserver votre détermination quand ça arrivera. Accueillez les imprévus, votre calme est votre meilleure arme pour les surmonter.

Accepter les échecs

Tout comme les imprévus, la vie est faite d’échecs. Pourquoi ? Parce que sinon les victoires n’auraient plus aucune saveur. Je sais que c’est plus facile à dire qu’à faire, mais il faut prendre les échecs comme une leçon, comme une bonne chose et s’en servir pour en ressortir plus fort. Ce n’est pas idéaliste du tout, c’est plutôt même réaliste car chaque échec a sa raison d’être et c’est normal de devoir en essuyer quelques uns pour savourer la victoire. Il y a deux issues à un échec : soit c’est un signal qu’il faut tout arrêter avant d’accumuler d’autres dégâts, soit c’est un signal que vous n’avez pas emprunté le bon chemin pour arriver à destination.

Croire en l’avenir

Si vous ne croyez pas encore totalement en vous, croyez a minima en l’avenir. Vous êtes là pour une bonne raison, vous n’êtes pas le fruit du hasard et vous devez simplement trouver votre voie, celle qui vous convient et qui vous fera comprendre plus tard, que c’était votre destinée. Après la pluie vient le soleil et c’est ainsi que vous devez envisager votre avenir. Avoir confiance en soi est parfois très difficile et c’est un travail sur le long terme, mais vous ne pouvez pas croire que votre existence n’a pas d’intérêt !

Arrêter de se comparer aux autres

L’herbe est toujours plus verte chez le voisin, c’est vrai. Vous enviez aux autres tel objet/situation, et eux envierons les vôtres. C’est comme les cheveux, on veut des boucles quand on a les cheveux lisses et inversement. On est juste chiant(e) en fait !

Plus sérieusement, il faut apprendre à valoriser ce que vous avez, ce que vous faites et surtout à se satisfaire de ce que l’on a acquis sans avoir à se comparer aux autres. N’oubliez pas que vous ne voyez que ce qu’ils veulent vous montrer. Par exemple, vous voyez que votre voisin a une belle Mercedes et vous, vous en avez marre de votre Renault (qui fonctionne très bien mais bon… comparée à celle du voisin !). En revanche, vous ne savez peut-être pas que Gilbert (bah oui, je l’ai nommé comme ça du coup) a contracté un énième crédit, d’ailleurs, il croule sous les dettes ! En plus de ça, sa femme est sur le point de le quitter et ses enfants trouvent qu’il n’est pas assez présent (quelle scénariste je suis !). Vous ne pouvez pas envier ce qu’ont les autres, tout simplement parce que vous ne voyez pas tout ce qui peut se cacher derrière.

Soyez simplement fier de vous, et vivez votre vie comme vous l’entendez, comme la perception de la vie idéale que vous avez. La vision du voisin ne vous conviendra jamais.

Être aussi compréhensif avec soi qu’avec les autres

On a souvent tendance à être plus dur avec soi-même qu’avec les autres pour lesquels on trouve des excuses. La seule chose à faire, c’est d’avoir le même jugement envers vous même. Vous êtes également humain, vous avez des faiblesses et des échecs à votre actif. Il faut avant tout être réaliste et ne pas avoir les yeux plus gros que le ventre. Tout est possible, mais il faut savoir jauger pour ne pas se laisser déborder et se démotiver. Vous pouvez simplement vous dire, quand vous êtes trop dur avec vous-même : “Qu’est-ce que je dirais à X si il/elle était dans mon cas ?”.

J’espère que ce petit article vous permettra de gagner en sérénité. L’anxieuse que je suis a parfois bien du mal à intégrer ces habitudes au quotidien mais ça vient, de plus en plus et je sens que je commence à être plus productive, efficace et plus positive. N’oubliez jamais que le positif attire le positif !

Et vous, comment faites-vous face au stress ?

Bisous, bisous,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.